La faute à la manette !

Dernier article : GunGriffon, futur imparfait.  Dernier commentaire : Game A le 29/09.

Ça dénonce grave

lundi 23 mars 2009

RE5isme

re5_TF1.jpg

La marotte des journalistes de jeux vidéo, en mal de polémique ou trahis par le peu d’innovation du dernier jeu de Capcom, reste toujours le racisme dans Resident Evil 5. Même si le jeu est maintenant sorti et que le contexte peut être jugé dans son histoire, certains comme Overgame s’amusent encore à faire peur avec des noirs.

Lire la suite

jeudi 12 mars 2009

Maison verte

Si vous voulez en savoir plus (mais vraiment hein) sur “Nintendo et la protection de l’environnement”, cette url de 71 caractères (!) vous est destinée.
Les autres auront passé leur chemin - ce qui était sans doute l’objectif de Mario (notez aussi l’infinitif “aller”, et non l’impératif “allez” que l’on aurait pu attendre, trop incitatif à coup sûr).

- Trouvé dans le livret promotionnel, gratuit, classe et rose “La Nintendo DS au quotidien”.

Lire la suite

mardi 10 mars 2009

Ben alors ? On dit plus bonjour ?

bonjour.png
“-Wesh Ryu ! Bien ou bieng ?”

Avant l’avènement de la 3D HD dans les jeux de baston, on devinait les relations entre les combattants à travers des animations d’avant match spécifiques. Ken et Ryu se tapaient les poings avec un petit sourire qui en disait long sur leur amitié forgée pendant leur jeunes années d’entrainement.
Des miyards de polygones plus tard, dans Street Fighter 4, on n’a même a plus droit à un bonjour.

Lire la suite

lundi 9 mars 2009

3000 pas par jour pour être obèse



Marche avec moi est le prochain logiciel DS de Nintendo misant sur le secteur “hygiène de vie”, secteur qui connaît tant de succès depuis Kawashima et surtout Wii Fit.
Si le jeu a été repoussé (en juin ?), images et publicité de présentation ont déjà été largement diffusées et présentent l’angle d’attaque marketing.

La publicité s’ouvre ainsi sur une assertion au présent de vérité générale, « il suffit de 3000 pas par jour pour faire le tour du monde en marchant » tandis que défilent deux questions : « Vous voulez monter au sommet de la tour Eiffel ? Voir le Taj-Mahal ? ».

Lire la suite

jeudi 5 mars 2009

Stage select



Oui Street Fighter IV (SF4) est beau, bien pensé, une vraie claque. À force d’y jouer, même la chanson d’Exile finit par être entrainante, c’est dire.
Une seule chose ne passe vraiment pas en fait : les décors.

Outre leur faible nombre (17 dont un décor vide et 4 variations), le plus décevant vient de leur impersonnalité.

À l’évidence il s’agit d’un mauvais choix des développeurs plutôt qu’un défaut de conception : ils ont choisi de partager les décors de Street Fighter IV entre tous les personnages au lieu d’en créer spécialement un par personnage.
On voit les avantages de la démarche : en désolidarisant personnages et décors (sans parler des musiques), on peut baisser le nombre de ces derniers. Cette solution de facilité a dû soulager pas mal de graphistes quand les jeux de baston surenchérissaient constamment dans le nombre de personnages jouables.

Sauf que la flemme a un prix : elle privilégie exclusivement la fonction esthétique du décor.

Lire la suite

jeudi 19 février 2009

Get set. SFIV Flying !



Bakchich en avait fait un article il y a 10 jours, et à ce moment, j’avais trouvé le problème plutôt anodin. Martin Kirsch y rappelait : “Contrairement aux DVD, la distribution des jeux vidéos [sic] n’est pas réglementée. Ce qui permet à Micromania de griller régulièrement la sortie officielle de ses [sic] jeux.” L’article se focalisant sur les méfaits de Micromania, il était d’emblée plutôt sympathique. Mais finalement assez partial.

Lire la suite

mercredi 18 février 2009

Apprendre à marcher

walk_with_me1.jpg

Si vous le permettez, et en son absence pesante, je vais me déguiser en Game A pour vous parler d’un nouveau moyen de garder la forme avec Nintendo : la pédométrie.

Ca me changera de mesurer les culottes des petites filles.

Attendez…

Lire la suite

mercredi 11 février 2009

La Carapute Bleue

carapute.jpg

C’est la manière qu’a Mario Kart de nous rappeler que, dans la vie, si tout va bien c’est qu’une carapace bleue n’est pas loin…

Insert com

samedi 7 février 2009

Gros pompeur

À gauche Q*Bert (Gottlieb), icône vidéoludique d’avant le crash des jeux vidéo en 1982, à droite Sparky du Game & Watch Spitball Sparky (Nintendo, 1984).

Toute ressemblance serait purement fortuite ?

Lire la suite

mardi 3 février 2009

Moins gagner pour moins perdre

En première analyse, j’aurais dit que le travail d’un éditeur de jeux était d’en vendre. Et qu’on pouvait distinguer les meilleurs éditeurs à ce qu’ils en vendaient justement des tonnes, de jeux.

Devant les exemples de Glory Days 2 (Odenis Studio), Nervous Brickdown et du prochain Big Bang Mini (Arkedo), j’ai l’impression que leurs activités sont bien moins rationnelles.

Lire la suite